Publié le 26/02/2020 à 05:07 ; La Dépêche.
Beaucoup de monde, dimanche, dans la salle des fêtes, pour souhaiter un bon anniversaire à Madame Marcelle Bernex.Marcelle Bernex

Et pas n’importe quel anniversaire puisque, à ce jour, il s’agissait du centième, ce qui en fait la doyenne de la commune. Marcelle Costadeau est née le 23 février 1920, à Massicault, en Tunisie, un an avant sa sœur Marie-Françoise, malheureusement décédée. 

À l’âge de 1 an, elle perd son père François, et un an plus tard, ce sera sa mère. Elle sera élevée par son oncle maternel Henri Pellet et sa tante Noémie. En 1942, plus exactement le 18 avril, Marcelle épouse Marin Bernex, agriculteur à Massicault, âgé alors de 26 ans.

Lorsque, en 1957, la Tunisie accède à l’indépendance, Marcelle et Marin décident de venir en France, et ils s’installent à Saint-Hippolyte, sur le territoire de la commune de Bouloc-en-Quercy. Quatre enfants sont venus égayer la vie du couple : François en 1943, Henri en 1947, Clotilde en 1949 et Madeleine en 1951. Ils y resteront jusqu’en 1976.

À l’âge de la retraite, le couple décide d’aller habiter à Moissac, la propriété étant reprise par leur fils François. Malheureusement, Marin décéde en 2001, et Marcelle vivra seule jusqu’en 2016, à Moissac. Et cette année-là, elle reviendra vivre avec son fils, à Saint-Hippolyte.

AnnivMarcelle Bernexnele22fvrier 1920Xavier Montagnac, maire de la commune, a tenu, tout d’abord, à souhaiter à Marcelle un bon anniversaire et à lui remettre un cadeau offert par la municipalité. Stephan Radomski, adjoint au maire, et son épouse Sylvette ont souhaité, en voisins, à adresser ce compliment à la centenaire : "Maman Bernex, quand on a su traverser les temps anciens où chaque jour était une chance ; quand on a su surmonter les plus difficiles épreuves et vivre de merveilleux moments ; quand on a perdu ses plus beaux amis et des proches qui nous étaient si chers ; alors, de son existence, on peut être fier ! On peut vivre dans la sérénité, le cœur en paix ! Être centenaire est une chance, un cadeau de l’existence qui n’est pas offert à tout le monde ! En ces instants précieux, tous vos proches ici présents et qui vous entourent vous rendent un bel hommage. Ils vous aiment tous, nous vous aimons tous !".