Le 11 novembre à Bouloc-en-Quercy

 11nov2019monmortpanoraLes cérémonies du 11 novembre 2019 étaient particulièrement belles à Bouloc cette année.  Une messe a d’abord été l’introduction à ces moments solennels, messe dite par l’Abbé Emile Kofor. Puis la population s’est rassemblée autour du monument aux morts dont la commune a terminé les finitions cette année.

 Furent remerciés alors, par le maire Monsieur Montagnac, les représentants des associations des Anciens Combattants et leurs porte-drapeaux, de la gendarmerie Nationale, du corps des Sapeurs Pompiers ainsi que les élus des communes voisines.
Après un premier discours fait par M. Balesio Président de la FNACA, Monsieur Montagnac lut un message fort, envoyé par Madame la Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées.
C’était un message appelant à se remettre en mémoire : Les milliers d’hommes qui ont donné leur vie pour leur pays il y a un siècle, les milliers d’hommes qui sont rentrés souvent mutilés dans leur maison auprès de leur famille après 4 années de souffrances, les milliers de familles dévastées par l’absence. 

Voilà un siècle que tous les 11 novembre la population française se recueille dans chaque ville et chaque village devant les dalles dédiées au souvenir, et cette année, la Nation intègre à son recueillement les soldats morts pour la France en opérations extérieures en plus de ceux qui ont accompli leur devoir dans les conflits d’hier et d’aujourd’hui.
Tous ont contribué à la préservation de notre indépendance, de notre liberté et de nos valeurs.11nov2019discoursmaire

Et c’était aussi un message très fort livré par une lycéenne boulocoise écrit par un "poilu" (terme militaire donné aux combattants, aux vrais hommes, ceux qui n’ont peur de rien : Albert Dauzat).
Ce message est constitué de 2 lettres adressées par le poilu à sa cousine :
L’une écrite le 2 août 1916 qui montre un homme fatigué mais optimiste, au repos cette nuit-là ; plein de bonne humeur profitant du ciel étoilé, il se souvient des beaux jours écoulés en famille, il attend le lever du soleil qui sera le signal d’une marche vers l’ennemi sous les grondements des obus.
L’autre lettre, un mois après, la dernière reçue, nous montre un homme courageux qui part à l’assaut, porté par l’image des êtres chéris, et qui espère encore revenir sain et sauf…

Lectures émouvantes...

11novsdesfetesAprès le dépôt rituel de la gerbe de fleurs déposée au pied du monument et la lecture des noms mentionnés sur la stèle, comme à l’accoutumée les enfants présents de l’école de Bouloc chantèrent alors la marseillaise.

 

Le maire convia ensuite l’assistance à venir partager le verre de l’amitié à la salle des fêtes.

F.B.